Diaporama : placez le curseur sur la photo pour le stopper ; cliquez pour voir la vidéo liée.

Téléchargez les résultats 2017 des usines de méthanisation des déchets ménagers en France
(pdf – tous droits réservés Association Méthéor)


Un grand merci à tous !

Toute l’équipe d’organisation de la manifestation remercie sincèrement les intervenants pour la qualité unanimement reconnue de leur intervention et les nombreux participants qui ont contribué à sa réussite.

Etats généraux Méthéor 2019

Quelques exemples de retours

Nous avons été très intéressés par les interventions de très grande qualité tant sur la vision politique que sur la mise en œuvre opérationnelle, et par la visite du site ECOCEA.
BEES – Bioénergie Événements et Services

Je souhaite prendre le temps de vous remercier sincèrement pour la qualité de cette journée ; avec un petit clin d’œil pour un moment suspendu sur la terrasse la veille au soir. Alors encore un grand bravo.
INDDIGO

Encore bravo pour l’organisation des États Généraux.
BG Ingénieurs Conseils

Le tri et la méthanisation des déchets organiques ménagers : un modèle exceptionnel d’économie circulaire territoriale. Il permet de répondre à la fois aux objectifs du mix gaz de la PPE et aux objectifs de recyclage de la loi de transition énergétique. Son développement passe par la possibilité laissée aux Collectivités locales de choisir la solution la plus adaptée aux spécificités de leur territoire.

La méthanisation des déchets ménagers est une solution unique de valorisation des déchets ménagers offrant le double avantage de produire du biogaz, une énergie renouvelable stockable (contrairement aux autres ENR) et de produire du compost de qualité normé, retournant à la terre la matière organique extraite par les activités humaines (souvent de manière intensive en appauvrissant les sols) ; c’est, sans conteste, le bilan carbone le plus favorable des modes de traitement des déchets ménagers et l’opportunité pour les collectivités locales de bâtir avec les différents acteurs économiques locaux une véritable politique territoriale de circuits courts énergétiques et organiques. Or, ces dernières années, des dispositions floues, interprétables, glissées dans des textes législatifs et réglementaires comme l’article 70 de la loi de transition énergétique ou le décret du 10 mars 2016 ont mis, de fait, un coup d’arrêt à cette dynamique en faveur du Climat.