Diaporama : placez le curseur sur la photo pour le stopper ; cliquez pour voir la vidéo liée.

« Un  franc succès des 12èmes Etats Généraux de la méthanisation
avec l’unanimité des participants pour demander à Nicolas HULOT
une révision des textes de Ségolène Royal sur les biodéchets qui vont à l’encontre du Plan Climat
»

« La méthanisation des déchets ménagers est une solution unique de valorisation des déchets ménagers offrant le double avantage de produire du biogaz, une énergie renouvelable stockable (contrairement aux autres ENR) et de produire du compost de qualité normé, retournant à la terre la matière organique extraite par les activités humaines (souvent de manière intensive en appauvrissant les sols) ; c’est, sans conteste, le bilan carbone le plus favorable des modes de traitement des déchets ménagers et l’opportunité pour les collectivités locales de bâtir avec les différents acteurs économiques locaux une véritable politique territoriale de circuits courts énergétiques et organiques. Or, ces deux dernières années, des textes législatifs et réglementaires « sortie du chapeau », sans concertation, comme par exemple, l’article 70 de la loi de transition énergétique ou le décret du 10 mars 2016 (dit décret « fourre-tout ») ont mis un coup d’arrêt à cette dynamique en faveur du Climat ».