METHEOR est une association créée en 2005 qui regroupe :

  • les collectivités locales convaincues de l’intérêt de la méthanisation dans la chaine globale de valorisation des déchets ménagers et assimilés
  • et les entreprises (constructeurs, fournisseurs, exploitants, bureaux d’études ou d’analyse, conseils, …) œuvrant dans le métier de la méthanisation.

Elle représente 12 millions d’habitants en France et à l’étranger ainsi que l’ensemble des entreprises du domaine d’activité.

 

Guy Geoffroy
Son Président est Guy GEOFFROY, Maire de Combs-la-Ville, Président des Eco-Maires, Président du Syndicat de la Vallée de l’Yerres et des Sénarts, Président des maires de Seine et Marne

Son Délégué Général est Marc BEROUD, Gérant d’un cabinet spécialisé méthanisation

METHEOR, c’est deux axes d’action prioritaires :

1 – Promouvoir la méthanisation de la fraction organique des déchets ménagers

Le grand intérêt écologique de la méthanisation n’est plus à démontrer, notamment de par :

  • le retour à la terre de la matière organique retirée aux sols puis jetée dans le cadre de notre activité humaine,
  • la production d’une énergie locale renouvelable stockable : le biogaz. Cette bioénergie présente la particularité d’être renouvelable en continu 24h/24, 7j/7, sans conditions climatiques, stockable, adaptable à la consommation (contrairement aux autres ENR).

Le bilan carbone de la méthanisation avec production de biométhane est sans équivalent par rapport aux autres modes de traitement des déchets ménagers.

 

Quelques exemples d’action de METHEOR ces dernières années

METHEOR a défendu l’intérêt des collectivités locales auprès de la Commission spéciale de l’Assemblée Nationale et la Commission du DD du Sénat pour amender une clause de l’article 19 de la Loi de transition Energétique qui, dans son état initial, conduisait, pour des raisons inexpliquées, à mettre un coup d’arrêt à la technique de tri mécanisé des organiques alors même qu’elle a fait ses preuves et constitue une avancée technologique française reconnue en Europe.

METHEOR est intervenu au groupe d’étude de l’Assemblée Nationale pour étudier les conditions du développement de la méthanisation en France. Exemple d’avancée obtenue à la loi budgétaire 2015 : exonération de la taxe foncière les bâtiments de stockage amont et aval.

METHEOR est largement intervenu dans le cadre des travaux de l’Europe au JRC de Séville sur le texte « End of Waste », en concertation avec les représentants français (Ministère, AMORCE, FNADE …) pour défendre, le modèle réglementaire français qui régit actuellement l’activité méthanisation/compostage alors qu’il était fortement attaqué, notamment par les pays du nord de l’Europe.

METHEOR est présent dans tous les organismes, groupes d’étude institutionnels au niveau français ou européen où il y a un enjeu pour ses adhérents : BN Ferti, groupes de travail normatif, groupes d’étude institutionnels, groupes de travail ou de suivi ministériels, salons, colloques, …

2 – Echanger, s’informer, agir ensemble


Source : urtikan.net.

 

 

Deux groupes de travail (GT) sont constitués au sein de METHEOR : un GT réglementaire et un GT technique

 

La vocation des Groupes de Travail organisés par METHEOR est de trois ordres :

  • Informer sur l’actualité réglementaire, technique, du marché, des projets, des évolutions, …
  • Echanger les expériences entre adhérents qui ont là, l’occasion unique de se rencontrer pour confronter leurs retours d’expérience, leurs avancées, leurs difficultés, leurs opportunités, leurs solutions,
  • Définir ensemble les plans d’action à mettre en œuvre par METHEOR dans l’intérêt général des Collectivités locales pour ce qui concerne la filière méthanisation.

A l’occasion des réunions, des entreprises ou des collectivités non adhérentes peuvent présenter une technique, une expérience ou une opportunité présentant un intérêt pour les adhérents.